Section Théâtre

Présentation générale :

Les enseignements du théâtre du lycée Chagall sont placés sous l’autorité pédagogique et la responsabilité d’un professeur de Lettres & Arts, nommé par l’Inspection Générale sur poste spécifique national.

Deux types d’enseignement du théâtre, qu’il n’est pas possible de cumuler, sont proposés dès la classe de seconde :

  •  l’enseignement d’exploration d’Arts du spectacle, à raison d’1h30 hebdomadaire ;
  •  l’option facultative destinant à l’enseignement de spécialité, à raison de 3 heures hebdomadaires : elle engage obligatoirement à la filière littéraire dès la classe de 1ère.

L’entrée dans l’option facultative destinant à la spécialité est soumise à un recrutement. S’il n’est pas nécessaire d’avoir pratiqué le théâtre dès le collège, la qualité des résultats et des appréciations, de même que la cohérence du projet expliqué dans la lettre de motivation à joindre au dossier s’avèrent décisifs pour être admis.

Au moment de l’orientation, à la fin de la classe de troisième, il est important de vérifier qu’aucune possible confusion n’est établie entre la demande pour l’option 3h ou l’enseignement d’exploration Arts du spectacle.

À partir de la classe de 1èreL, le lycée Marc-Chagall ne propose donc qu’un enseignement de théâtre de spécialité, frappé d’un coefficient 6. Les élèves recrutés de l’option facultative y accèdent naturellement. Le volume des horaires passe de 3 à 5 heures (2h de théorie et d’apprentissage dramaturgique, 3h de pratique).

La classe de terminale (5h) est organisée autour du programme national limitatif du baccalauréat. Trois univers le composent. Il s’agit, pour l’année 2018-2019, de Britannicus de Jean Racine, des Illusions comiques d’Olivier Py et de Woyzeck de Georg Büchner.
L’épreuve du baccalauréat est double : l’épreuve écrite de 3h30 (coefficient 3), et l’épreuve orale, comprenant une prestation scénique suivie d’un entretien lié au programme et à l’apprentissage dramaturgique (coefficient 3).

Description des enseignements :

L’enseignement de spécialité peut être décliné selon trois aspects complices et convergents :

  • la théorie : apprentissage de l’histoire du théâtre et de son importance dans la civilisation occidentale, des Grecs à nos jours, à travers l’étude des auteurs, des artistes et leur esthétique ;
  •  la dramaturgie : si le théâtre opère une synthèse dans l’expression (texte, lumière, son, espace), il n’en possède pas moins un langage propre, faisant l’objet d’un questionnement , notamment à travers les théories modernes des penseurs, des peintres, des architectes (Mallarmé, Kandinsky, Craig et Appia, Gropius, Brecht, Artaud, Derrida…) ;
  •  la pratique : le travail de plateau, hebdomadaire, se trouve inscrit dans l’emploi du temps. Le professeur en charge est accompagné d’un intervenant extérieur, acteur ou metteur en scène, associé à la section du lycée.

Particularités de la spécialité théâtre du lycée Chagall :

Tous les ans, à partir d’un auteur du programme national limitatif, les élèves de terminale échangent sur un projet d’élaboration scénographique avec les étudiants de BTS de la section d’Arts-Appliqués du lycée.

Un voyage culturel à l’étranger (Grèce et / ou Italie) a lieu tous les ans, qui concerne les élèves de première et de terminale.

L’assiduité aux spectacles fait partie intégrante des enseignements : chaque élève assiste à une douzaine de spectacles par an, à Reims, à Paris et ailleurs. Le programme est annoncé dès la rentrée. Ces spectacles sont ensuite analysés dans un journal de bord, lequel accueille aussi la relation des séances de plateau et des considérations dramaturgiques. En classe de terminale, ce journal constitue un document officiel pour l’épreuve du baccalauréat.

Aspirer à l’enseignement de spécialité théâtre, dont l’ouverture généreuse se double d’exigence, requiert donc motivation et goût appuyé pour l’étude : lecture, écriture.